A propos de la Cave La Paroisse

La Cave La Paroisse est située a Saint Seurin de Cadourne, présidé par Mr Bordeau Dominique.

La cave la Paroisse a une superficie de 50 hectares, que vinifie Mr Ribas le maitre de chai.

L’âge moyen du vignoble est de 35 ans, il est composé de 40 % de cabernet sauvignons et de 60 % de merlot;

Nous produisons 200 000 bouteilles par an reparties en vente à la  propriété, vente au négoce ou Vente à l’export (Union des caves du Médoc)

Tél : 05 56 59 31 28 – Fax : 05 56 59 39 01

Site : www.cave-la-paroisse.fr

Cave La Paroisse

 

Cave La Paroisse

2 rue Clément Lemaignan
33180 ST SEURIN DE CADOURNE

 

 

Cave Coopérative de Vinification
« LA PAROISSE »
2 rue Clément Lemaignan
33180 ST SEURIN DE CADOURNE

Heures d’ouvertures :

• Le lundi : de 14h à 18h
• du mardi au jeudi : de 8 h 30 à 12 h 30 et de 14 h 00 à 18 h 00
• le vendredi : de 8 h 30 à 12 h 30 et de 14 h 00 à 17 h 00
• le samedi : 8 h 30 à 12 h 30
Pour les mois de Juillet et Août :
• du lundi au samedi de 8 h 30 à 12 h 30 et de 14 h 00 à 18 h 00

Historique de la Cave La Paroisse

Sous l’ancien régime, au temps où les villages n’étaient pas encore des communes, on appelait paroisse le groupe de hameaux dont les habitants, le dimanche, allaient à la même église. S’agissant du vin, on parlait couramment des « paroisses du bord de la rivière » ou bien des « paroisses du derrière de celles bordant la rivière »…
Ayant relevé en passant la richesse évocatrice de cette expression, on notera que l’on boit toujours du vin à la messe, mais qu’on ne parle plus guère des vins de paroisses. Grâce soit rendue aux viticulteurs de Saint-Seurin de Cadourne, qui maintiennent ce joli nom sur les étiquettes de leur coopérative. Ils perpétuent ainsi l’antique tradition et rappellent, sans bondieuserie excessive, ni religiosité mal placée, la place que le christianisme a toujours faite au vin
Fondée en 1935 pendant les années de tourmente, la société coopérative de Vinification de Saint-Seurin de Cadourne regroupa des petits viticulteurs (et même des crus bourgeois), que la crise aurait condamnée à disparaître. Parce que l’union fait la force, ils unirent leurs récoltes et leur savoir-faire, et s’installèrent d’abord dans un chai désaffecté du Château Grandis, pour vinifier, la première année, 1 800 hl.

Aujourd’hui, la coopérative dispose de 65 cuves (4 fois plus qu’en 1946) et d’installations modernes. Plus encore, elle a acquis une réputation de qualité qui renvoie à leurs auteurs les qualificatifs qui ont longtemps circulés a propos des « vins de coopératives ». Mettez LA PAROISSE de Saint-Seurin de Cadourne dans une dégustation anonyme de crus bourgeois de Haut-Médoc et vous la verrez à tous les coups sortir dans un bon rang. C’est le signe que si certains ont des progrès à faire, ce n’est pas forcément du côté des coopératives qu’il faut aller chercher. En raison d’un excellent rapport qualité prix et d’une étiquette au nom prédestiné, je recommande LA PAROISSE comme bonne bouteille du dimanche.
Créée en 1935, la Coopérative de Saint-Seurin de Cadourne, riche de 23 propriétés sur la même commune, produit une moyenne de 3 500 hectolitres. Ses vignobles bordent au sud la grande appellation de Saint-Estèphe et s’étalent, à l’Est, sur les croupes graveleuses, dominant le grand fleuve, la Gironde.
Une équipe de 23 viticulteurs travaille leurs vignes avec passion en respectant la tradition, en association avec les hommes du chai qui vinifient et élèvent avec amour un vin répondant à un seul souci, la qualité.
Un contrôle de maturité très sévère, une sélection draconienne, une vinification traditionnelle avec fermentation de 8 à 10 jours et un temps de macération de 2 à 3 semaines dans des cuves béton et inox avec pressurage de haute technologie et thermo régulation.
La PAROISSE un vin ample, étoffé, du relief et des tanins bien fondus avec une bonne persistance en final.
Un GRAND PAROISSIEN, élevé en barrique, qui prêche avec ferveur pour sa paroisse et qui brûle d’une flamme divine qui n’est pas prête de s’éteindre.
Sur ce terroir communal exceptionnel d’une superficie de 50 hectares, à l’encépagement Merlot, Cabernet Sauvignon, Cabernet Franc et Petit Verdot, à la moyenne d’âge de 35 années, sur des sols de graves et d’argilo calcaire où les vendanges se font en partie manuellement, naissent nos crus remarquables.

Share This